www.econews.cd

Depuis jeudi, les Léopards A’, l’équipe nationale de football des joueurs évoluant localement, ont pris leur quartier à Douala où ils participent à la 6ème édition de CHAN (Championnat africain des Nations). La RDC livre son premier match, dimanche sous le coup de 21 heures, contre le Congo/Brazzaville.

L’équipe nationale A’ de la RDC est arrivée, le jeudi 14 janvier 2021, à Douala au Cameroun, pays organisateur de la sixième édition de la phase finale du sixième Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), prévue du 16 janvier au 7 février 2021.

La délégation de la RDC en provenance de la Tanzanie pour le stage de la préparation du CHAN 2020 a pris le même vol d’Ethiopian Airlines avec l’équipe du Congo/Brazzaville ainsi que celle du Zimbabwe, à partir d’Addis-Abeba. Les Warriors A’ du Zimbabwe sont descendus à Yaoundé tandis que les deux adversaires du groupe B, les Léopards A’ et les Diables Rouges de Congo/Brazzaville, ont débarqué à Douala.

Le sélectionneur national de la RDC A’, Jean-Florent Ibenge, a prévu une séance d’entraînement jeudi à 19h00, heure de Douala.

Toute l’équipe se porte bien, y compris les deux joueurs blessés, rassure la Fécofa. Chico Ushindi avait rejoint le groupe à la dernière séance d’entraînement de Dar es-Salaam, en Tanzanie, après une prise en charge médicale. Jérémie Mumbere s’était entraîné à côté sous la supervision du préparateur physique Léon Makanzu.

Le déplacement des fauves congolais au pays de Roger Milla met un terme au stage de six jours, débuté vendredi 8 janvier dernier, contrairement au programme initial rendu public à Kinshasa par le sélectionneur national Jean-Florent Ibenge, selon lequel la mise au vert en Tanzanie devait se terminer le vendredi 15 janvier.

Le départ précipité pour Douala où est localisé le groupe A, permettra au onze national de mieux s’acclimater dans la capitale économique camerounaise avant son premier match contre son homologue du Congo/Brazzaville, les Diables Rouges, dimanche 17 janvier 2021 au stade de la Réunification.

Les carnassiers congolais ont livré leur dernière séance d’entraînement mercredi à 9h30’ sous la direction du staff technique que conduit Jean-Florent Ibenge.

Au départ de Kinshasa pour la Dar es-Salaam, la délégation des Léopards A’ était constituée de 49 personnes dont 33 joueurs, selon l’officier média de la sélection nationale.

Du beau monde sur la pointe de l’attaque

La République Démocratique du Congo sera au pays de Roger Milla pour la 6ème édition du Championnat d’Afrique des Nations, sa 5ème participation dans cette compétition.

Le sélectionneur de la RDC A’ aime marquer des buts en défendant bien, préfère l’efficacité au beau jeu, car le beau jeu n’a jamais remporté une coupe.

Jean-Florent Ibenge a fait appel à 33 joueurs, sur qui, il va s’appuyer, pour aller chercher la troisième étoile des Léopards au CHAN, la deuxième de son palmarès individuel. Si le coach de l’AS VClub n’a ignoré aucun aspect dans sa sélection, il aura tout de même des choix forts à faire afin de construire son équipe. Les choses sont un peu plus claires en défense, beaucoup moins en attaque et principalement en pointe, où quatre meilleurs marqueurs de la Linafoot postulent légitimement à une place dans le onze de départ.

Dark Kabangu du Daring Club Motema Pembe, Joël Beya du TP Mazembe, Fiston Mayele de l’AS V. Club et Jean Baleke de la Jeunesse Spotive de Kinshasa (JSK) font durer le suspense sur le choix de Jean-Florent Ibenge. Si Fiston Mayele a joué comme titulaire en Tanzanie et s’est illustré avec un but, les trois autres n’en restent pas moins des concurrents sérieux. Chacun avec ses qualités, peut être utile à l’équipe.

L’opportunisme de Dark Kabangu, la lucidité de Joël Beya, le sang froid de Jean Baleke et l’agilité de Fiston Mayele, rien que ça, pour compter sur un casse-tête qu’aura Jean-Florent Ibenge au moment de choisir. La configuration des matchs pèsera certainement, mais il est plus envisageable que deux de ces quatre commencent régulièrement des matchs dans un 4-4-2 que le sélectionneur national des Léopards A’ a rarement tenté.

Nana K.