www.econews.cd

*Répartition des ministères après consultations : 8 députés = 1 Ministère

Après une semaine de consultations, le Premier ministre (PM) nommé, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a une idée précise du format de son Gouvernement. Il y a cependant des grains dans l’engrenage. Selon des indiscrétions glanées dans son entourage, on apprend que des chefs de regroupements politiques, qui tiennent mordicus à accroître leur chance au prochain Gouvernement, ont tripatouillé des listes, y ont glissé des fantômes. En son temps, un certain Ilunga Kasongo, nommé au Commerce extérieur, avait volé la vedette, avant de se révéler être un fictif. Le PM Sama Lukonde est prévenu. Il devra passer au scanner les listes qui lui seront soumises pour ne pas tomber dans le piège des chefs de regroupements.

Des noms des personnes fictives sont signalées sur des listes des ministrables transmises au chef du Gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge. L’alerte a été donnée par l’entourage du chef du Gouvernement, sous le sceau de l’anonymat.

Ces proches ont estimé que Sama Lukonde fait tellement confiance aux acteurs politiques qu’il se serait contenté de ne vérifier que la documentation qui lui était transmise par les chefs de partis et regroupements politiques. Une jurisprudence existe.

Il y a quelques années, un respectable président d’un parti, sur qui ne pouvait planer un quelconque doute, avait inscrit son propre nom et celui d’un fictif Ilunga Kasongo sur la liste de son parti.

Le Premier ministre de l’époque, le patriarche Antoine Gizenga, qui avait levé l’option de ne pas aligner les chefs des partis, s’était rabattu sur ce nom qui, en réalité, se rapportait à un personnage fictif. Une invention du président de ce parti.

Avec le Gouvernement Sama, en gestation, la pratique a refait surface. Selon des indiscrétions, deux chefs de regroupements politiques, membres de l’Union sacrée de la nation, ont usé de la malice en proposant leur propre nom, celui d’un cadre ne répondant pas aux critères et un fictif. Un autre a aligné son nom et ceux des membres de sa famille.

Le Premier ministre est donc ainsi embrigadé par ces chefs de regroupement qui l’ont ainsi piégé.
Pour contourner ce piège, le formateur du Gouvernement doit solliciter les services d’intelligence qui doivent scruter tous les noms proposés. En effet, Sama Lukonde a demandé aux formations politiques de lui transmettre trois noms sur chaque poste. A ceux qui n’avaient qu’un ministère, il avait voulu que trois prétentions de ministère lui soient transmises.

Visiblement, de nombreux chefs de partis politiques n’ont pas respecté cette volonté du chef du Gouvernement. Ils ont fait les choses à leur manière afin de mettre le chef du Gouvernement devant un seul choix : leur propre nom. C’est difficile de constater que la gestion des ambitions se réduit au positionnement du chef du parti ou des membres de sa famille.

Des cas Ilunga Kasongo doivent être bannis et combattus de la manière la plus intransigeante possible.

Écarter les listes avec fraude

La fraude corrompt tout. Afin de moraliser la classe politique et ainsi décourager la malice, la ruse, dans la vie quotidienne des partis politiques, toutes les listes contenant des noms des personnes fictives devront être écartées purement et simplement.

Il faut également prévoir la sanction politique, notamment une dénonciation publique.

Il n’est pas normal que l’on s’accroche à occuper des fonctions au gouvernement en usant d’une telle manipulation qui avait causé du tort à la Nation. Ceux qui ont comme carrière «ministre» devront se dire que les critiques les ont écartés. 80% de nouvelles figures sont attendues au prochain gouvernement. Il ne sert à rien de s’accrocher, y compris par moyens illicites, pour demeurer ministre avec les yeux rivés sur les avantages que procure cette fonction.

Répartition des ministères après consultations

1. AFDC-A : 1 VPM, 1 MINETAT, 2 MIN, 1 VICEMIN
2. UDPS : 1 VPM, 1 MINETAT, 1 MIN, 1 VICEMIN
3. ADRP : 1 VPM, 1 MIN, 1 VICEMIN
4. AMK : 1 MINETAT, 1 MIN, 1 VICEMIN
4. MS : 1 MINETAT, 1 MIN, 1 VICEMIN
5. AABC : 1 MINETAT, 1 MIN
6. PPRD : 1 MINETAT, 1 MIN
7. AA/a : 1 MINETAT, 1 MIN
8. PALU : 2 MIN
10. MLC : 2 MIN
11. UNC : 2 MIN
12. AAB : 2 MIN
13. ABCE : 1 MIN, 1 VICEMIN
14. ATIC : 1 MIN, 1 VICEMIN
15. G7 : 1 MIN, 1 VICEMIN
16. RRC : 1 MIN, 1 VICE MIN
18. CCU-A : 1 MIN
19. AAAC : 1 MIN
20. AAD : 1 MIN
21. AR : 1 MIN
22. CODE : 1 MIN
23. ACC : 1 VICEMIN
24. RIA  : 1 VICEMIN

Econews